Droits des personnes handicapées : l’UNOPAH-CI et la COPH-CI envisagent une collaboration pour une synergie des actions

Une délégation de l’Union Nationale des Organisations des Parents des Personnes Handicapées de Côte d’Ivoire (UNOPAH-CI) composée de Camille Tano PCA de l’UNOPAH-CI, de Kouadio Kouman et de Gbané Fatoumata, respectivement Vice-président et chargée de communication adjointe de l’Organisation Nationale des Parents pour Handicapées Auditifs de Côte d’Ivoire (ONPHA-CI) a été reçue par la Confédération des Organisations des Personnes Handicapées de Côte d’Ivoire (COPHCI) ce vendredi 11 août 2023, au siège de la COPHCI à Marcory.

L’objectif de cette rencontre était de réfléchir comment les 2 organisations allaient mettre ensemble leurs forces pour une meilleure synergie des actions.

« Nous avons sollicité cette audience car, nous souhaitons être en collaboration avec votre structure pour que la prise en charge de nos enfants soit effective. Il est important pour nous en tant que parents de frapper à toutes les portes afin de traiter certaines questions relatives à l’avenir de ceux-ci.», a indiqué Monsieur Camille Tano, par ailleurs PCA de l’UNOPAH-CI. Poursuivant, le PCA de L’UNOPAH-CI a insisté sur le fait qu’un cadre de collaboration avec la COPH-CI soit créé afin de mettre en commun leurs idées et de mener les mêmes actions qui vont réelement impacter le public cible.

Pour Mr Bouaffon, secrétaire générale de la COPH-CI, ces échanges ne lui apporte que joie car, cela va de paire avec la vision Coulibaly Souleymane, PCA de la COPH-CI.

«Notre president à indiqué dans son plan d’action qu’il souhaitait réunir toutes les associations de personnes handicapées  et organisations de parents des personnes handicapées pour une collaboration à la faveur de cette frange de la population», à fait savoir le SG de la COPH-CI.

A en croire Dr Djadji, vice-président de la COPH-CI et représentant le PCA de ladite organisation à cette rencontre, la question du handicap est transversale d’où la nécessité de se mettre ensemble pour une meilleure prise en compte des besoins des personnes.

« Une seule personne ne peut pas tout s’accaparer. Votre visite tombe à point car, nous envisagions aussi vous rencontrer. Nous pensons fermement que votre implication va encore booster la lutte », a signifié le vice-président de la COPH-CI.

Cette rencontre, rappelons-le rentre dans le cadre de permettre aux personnes handicapées de jouir pleinement de leurs droits dans le but d’être des citoyens épanouis, agents de développement durable.

GF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *